Attention, ce produit n’est pas un DVA !

Lorsque l’on parle de sécurité en montagne, notamment en ski de randonnée, un acronyme revient souvent : DVA. Derrière ces trois lettres se cache le Détecteur de Victimes d’Avalanche, l’équipement indispensable avec la pelle et la sonde pour tout pratiquant en hors-piste. Le DVA est conçu pour émettre des signaux permettant de localiser rapidement un skieur enseveli sous une avalanche.
Des nouvelles solutions d’alerte innovantes apparaissent pour les sports de plein-air. Sont-elles pertinentes pour le ski de randonnée ? Le DVA reste-t-il l’unique solution pour retrouver quelqu’un rapidement sous la neige ?

Mise en garde

Les skieurs de randonnée sont quasiment tous équipés de DVA (à 95 % d’après notre étude). Il existe actuellement six fabricants de DVA (Arva, BCA, Black Diamond, Mammut, Ortovox et Pieps). Tous suivent une norme permettant leur interopérabilité (compatibilité) entre ces différentes marques. Cela signifie que malgré l’émergence de nouvelles technologies, seul le DVA doit pour le moment être utilisé sur le terrain. Tant que ces nouvelles solutions ne sont pas compatibles avec cette norme, vos compagnons de sorties ne sauraient vous retrouver.
Il est à rappeler également que la première recommandation pour pratiquer la montagne est de ne pas partir seul.

Un peu d’histoire

Les DVA, pour Détecteur de Victimes d’Avalanche, connus aussi sous le nom d’ARVA (Appareil de Recherche de Victimes d’Avalanche) en France, avalanche transceiver ou encore avalanche beacon en anglais, sont des appareils permettant de retrouver des personnes sous la neige.
Ils ont été inventés fin des années 1960 et étaient assez rudimentaires par rapport aux standards actuels. Bien que leur portée et leur précision fussent limitées, ils représentaient un progrès notable par rapport aux méthodes antérieures.
Certains d’entre nous se souviennent peut-être du Ortovox F1 qui nous guidait avec un bip pour savoir si on se rapprochait ou si on s’éloignait.
Il nous dirigeait déjà au son à l’époque, un peu comme son petit petit-fils, le Diract Voice présenté en 2021 🙂

Le début des années 2000 a vu l’introduction des DVA numériques, offrant une amélioration significative en termes de facilité d’utilisation, de précision et de portée de détection. Ces appareils numériques pouvaient mieux guider les sauveteurs vers les victimes grâce à des interfaces utilisateur plus intuitives, affichant la direction et la distance.

Les DVA modernes intègrent désormais des fonctionnalités avancées telles que la recherche multivictimes et une distance de recherche qui a augmenté à 50 m dans de bonnes conditions.

Les limites du DVA

Cependant, malgré son importance vitale, le DVA a ses limites. Il n’est efficace que dans le cadre d’un sauvetage par ses compagnons de sorties, car il ne lance pas d’alerte. S’il vous arrive de sortir tout seul, eh bien, il ne se passera pas grand-chose si vous vous faites coffrer par une avalanche !

Même si les DVA sont beaucoup plus simples à utiliser, il demeure essentiel de s’entraîner régulièrement pour que vous soyez efficace même en situation de gros stress. Entraînez-vous également à la recherche multivictimes, car là, c’est déjà plus compliqué ! On vous recommande les formations de l’ANENA ou encore de vous rapprocher des clubs de montagne.

Qu’apporte la balise LYNKX à la pratique du ski de randonnée ?

Il existe de nombreuses balises d’alerte pour les activités outdoor qui permettent d’alerter en cas de problème. Équipées généralement d’une liaison satellite comme la Garmin inReach Mini 2, elles sont peu adaptées en ski de randonnée. En effet, elles ne lancent pas d’alerte automatiquement, appellent des secours lointains qui mettront trop de temps à arriver et ne fonctionnent pas sous la neige. Il faut se rappeler que les chances de survies s’écroulent drastiquement au bout de 15’…

C’est là que le concept de la balise d’alerte LYNKX est vraiment pertinent, car au-delà de prévenir les secours à travers vos proches, elle va solliciter directement les personnes à proximité pour une intervention plus rapide.

Cercle des secours
Portée des DVA

Conçue initialement pour apporter plus de sécurité dans les multiactivités de plein-air, la balise LYNKX se présente comme complément indispensable au DVA.

La force de la balise LYNKX réside dans sa technologie radio économe, capable d’envoyer des alertes directement à d’autres balises ou à des contacts préenregistrés. Son mode de localisation RMA (Rescue Me Anywhere) assure une localisation précise de l’utilisateur même sans couverture GSM, facilitant ainsi l’intervention des personnes à proximité. De plus, sa conception robuste et son autonomie prolongée la rendent fiable dans les environnements les plus exigeants.

Col de la mine de fer, Belledonne

Concrètement… 

Imaginée pour les activités outdoor les plus exigeantes, la balise LYNKX possède une tirette mécanique pour répondre à toutes les situations d’urgence. On ne se pose plus la question si la balise est allumée, éteinte, de son mode d’emploi, ON TIRE !
Si par contre, on n’a pas le temps d’actionner la tirette mécanique, c’est alors le capteur d’inactivité qui va lancer automatiquement l’alerte après une période tampon de 20”.
L’alerte est alors propagée à vos anges gardiens et aux personnes à proximité (qq km en fonction du terrain) qui sont soit équipés de la balise ou de l’application gratuite BIVOUAK. Sous la neige, la propagation est moindre, bien évidemment, mais permet de solliciter tout de même des personnes sur des centaines de mètres.

Fonction de la balise LYNKX
chat d'alerte lynkx

Il faut alors ouvrir l’application qui va nous indiquer la victime à secourir sur la carte. Le chat accessible aux anges gardiens et aux personnes de proximité permet de s’organiser pour le secours.
Une fois sur place, on procède directement à la recherche en croix avec son DVA pour être certain de ne pas louper la personne avant de se lancer dans le pelletage.

Conclusion

En ajoutant la balise LYNKX à leur équipement, les skieurs de randonnée bénéficient d’une couche supplémentaire de sécurité.
Non seulement elle complète le DVA en offrant une solution de secours en cas d’avalanche, mais elle élargit également le spectre de protection à d’autres situations d’urgence qui peuvent survenir en montagne. Que ce soit une blessure, une perte d’orientation ou toute autre situation critique, la balise LYNKX apporte une réponse rapide et efficace.

Balise LYNKX dans la neige

Il est important de souligner la chose suivante, bien que la balise LYNKX soit un complément précieux au DVA, elle ne le remplace pas. Le DVA reste indispensable pour la recherche rapide de victimes d’avalanche, tandis que la balise LYNKX élargit les possibilités de secours et d’alerte dans une multitude d’autres scénarios.
En conclusion, la balise LYNKX représente un progrès significatif dans le domaine de la sécurité en montagne. Elle apporte une solution complémentaire au DVA, renforçant ainsi la protection des amateurs d’activités en plein air face aux imprévus. En intégrant ce dispositif à leur équipement, les pratiquants affirment leur engagement envers une pratique responsable et sécurisée des sports de montagne.

On peut tout de même se poser la question, à quand une balise qui fait tout ?

STAY SAFE 🙂

Partagez cet article dès maintenant sur...

Facebook
LinkedIn
Twitter
WhatsApp
Email
Rated 5,0 out of 5
8 avril 2024

Je suis utilisateur de la balise et j’en suis très ravi

Didier M.
Rated 5,0 out of 5
6 avril 2024

Il était temps que de nouvelles solutions techniques émergent !

Julien F.
Rated 4,0 out of 5
4 avril 2024

Un concept très intéressant sur le papier ! Je suis curieux de découvrir ça !

Adelin B.
Rated 4,0 out of 5
3 avril 2024

Intéressant ! Cela semble aller beaucoup plus loin que les alertes géolocalisées “sèches”. Bravo pour le pack Balise-App.

Jean E.

Simon et son besoin de rassurer ses parents

Simon, un jeune de 20 ans passionné de sports de plein air, raconte comment la balise LYNKX a transformé la façon dont ses parents gèrent leur inquiétude lorsqu’il part en montagne ou fait du vélo. Basé à Annecy, loin de ses parents à Grenoble, ses activités en solo les rendaient anxieux, d’autant plus qu’il changeait souvent d’itinéraires et d’horaires. Leur principale préoccupation était le manque d’informations sur ses sorties. Pour y remédier, son père lui a offert une balise LYNKX, qui permet à ses parents de suivre ses déplacements en temps réel, leur donnant la tranquillité d’esprit.

Read More

La montagne en hiver : sécurité accrue pour Olivier grâce à LYNKX

Olivier, 48 ans, passionné de randonnée et de raquette à neige, a choisi la balise de randonnée LYNKX pour renforcer sa sécurité en montagne. Sans expérience avec le matériel de sécurité classique comme le DVA, il trouve que la balise LYNKX est une solution idéale pour sa simplicité d’utilisation et sa capacité à lancer automatiquement une alerte en cas d’accident. Cette balise lui procure un sentiment de sécurité accru et une tranquillité d’esprit, tant pour lui-même que pour ses proches.

Read More

MERCI !